top of page

 

Le but de la médiation est d'améliorer les relations entre des parties

qui se reverront à l'avenir

About Me

Qui je suis ?

Membre de l’ancienne Permanence médiation  auprès du Tribunal de la famille de Bruxelles (2015-2017), j'ai été témoin de l'incertitude qui entoure le processus judiciaire et de sa pression sur les familles.

 

Forte d'une riche expérience professionnelle dans l'enseignement supérieur, en conseil et formation, je suis titulaire d'un doctorat en comptabilité et de deux certificats interuniversitaires en médiation générale et en médiation familiale. Médiatrice familiale agréée par la Commission fédérale de médiation in 2016, je fournis le cadre dans lequel les membres d’une famille peuvent négocier et en même temps exprimer et déposer leur ressenti vis-à-vis du conflit.

 

Je me suis également formée au coaching coparental avec la coach et médiatrice canadienne Lorraine Filion, à la médiation pour les couples avec Marianne Souquet et à l'écoute des enfants en médiation avec Lorraine Filion et Bee Marique. J'utilise l'approche orientée solutions (Benoît Demonty - Institut Narration) et centrée sur les émotions (Simona Herb - Psiris) pour faciliter la désescalade du conflit, débloquer la communication et la résolution de problèmes lors des séances de médiation.

Lavinia_mediation-1.jpg
About Family Mediation

C'est quoi la médiation ?

La médiation est...
Pour qui ?
Durée et coût

Parfois, nous avons tous besoin d'un appui externe pour apaiser nos relations.

La médiation est une série de conversations confidentielles, un parcours ou un processus. Le médiateur facilite la communication entre les conjoints, les parents ou les familles en conflit et les aide à trouver une solution à leur différend.

Médiation maritale - j'utilise des techniques de médiation pour aider les conjoints en conflit, préoccupés par l'avenir de leur relation, à améliorer la communication et résoudre les désaccords. Ces questions peuvent inclure l'éducation et la santé des enfants, les finances, la répartition des tâches, les relations avec la belle-famille, les changements de carrière, le déménagement à l'étranger ou d'autres situations de crise et transition.

Médiation de séparation - je soutiens la communication des couples qui se séparent et je facilite la recherche des accords financiers et concernant l'hébergement des enfants, évitant ainsi des procédures judiciaires coûteuses et stressantes.

 

Médiation parent - adolescent/jeune adulte - je facilite la reprise des liens, la compréhension des comportements et des attitudes de chacun et la mise en place des stratégies pour résoudre les conflits.

Médiation de la famille élargie - je soutiens la communication constructive et les solutions créatives aux conflits entre les parents, les grands-parents et les adolescents, les frères et les sœurs et les autres membres de la famille.

Les honoraires du médiateur pour une séance d'une heure et demie  s'élèvent à 60 € par personne. La séance individuelle d'une heure est facturée 50 euros. Si les participants souhaitent mettre par écrit leurs décisions, la rédaction d'un accord de médiation est facturée 70 € par heure. Ce coût constitue une économie significative par rapport à une longue et conflictuelle procédure judiciaire. En plus, dans le domaine familial, les honoraires du médiateur sont exonérés de la TVA.

 

L'assistance judiciaire en médiation est possible dans les mêmes conditions que l'aide juridique (les seuils des revenus sont révisés annuellement). Un dépliant en français de la Commission fédérale de médiation est inclus dans la section Ressources du site.

Les frais de médiation familiale peuvent également être couverts par la protection juridique étendue de certains assurances familiales.

En séance

Une séance de médiation revient à discuter d’un problème complexe et délicat avec l’aide d’une personne formée pour faciliter les conversations difficiles.

Lors de la première séance, les participants exposent leurs points de vue sur le conflit. S'ils s'engagent à le résoudre par la médiation, ils signent un Protocole de médiation.

L'accord de médiation

Au cours de la médiation, les participants parviennent à une compréhension mutuelle, pas toujours formalisée par un document écrit. Si un Accord de médiation formel est signé, il reprend par écrit toutes les décisions prises par les participants. Les participants peuvent choisir de faire de cet accord écrit un jugement.

Après la médiation

Pour donner la force exécutoire à votre accord de médiation, vous pouvez le déposer auprès du Greffe du Tribunal de la famille de Bruxelles. Une partie ou les parties ensemble, directement ou par la voie d'un conseil, peuvent demander au tribunal d'homologuer l'accord.

Pour les divorces, vous pourrez présenter à vos conseils les accords  négociés et conclus pendant la médiation.

Contact
bottom of page